Comité de lecture

Le comité de lecture de la revue Urbanités est composé de chercheurs, enseignants, journalistes, écrivains d’horizons divers (il n’est pas nécessaire d’être géographe !) qui participent aux processus de relecture et d’édition des articles et dossiers de la revue. Si vous souhaitez rejoindre cette équipe, envoyez-nous un email avec un mini CV à l’adresse suivante : contact AT revue-urbanites DOT fr

——-

Stéphanie Baffico

Stéphanie Baffico est professeur agrégé de géographie au lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. Elle est doctorante à l’Université de Perpignan Via Domitia (UMR ART-DEV 5281, Urbanisme et aménagement du territoire). Ses travaux de recherche portent sur les politiques urbaines et métropolitaines aux Etats-Unis, plus particulièrement sur les Green Politics et l’aménagement urbain durable à Baltimore.

——————–

Marie-Noelle Carré

Marie-Noelle Carré est docteure en géographie au CREDA à l’université Paris Sorbonne 3.

—————–

Nicolas Canova

Nicolas Canova est maître-assistant à l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille et chercheur au LACTH. Docteur en géographie, ses recherches portent sur les liens qu’entretiennent les phénomènes musicaux avec l’espace, que ce soit d’un point de vue épistémologique ou en lien à l’actualité du développement territorial. Nicolas a notamment publié La musique au cœur de l’analyse géographique (L’Harmattan, 2014) et co-dirigé La petite musique des territoires, CNRS édition, 2014 (avec Bourdeau et Soubeyran).

———

Marie Cazaban-Mazerolles

Marie Cazaban-Mazerolles est doctorante en littérature à l’université de Poitiers au sein du laboratoire FoReLL (Formes et représentations en linguistique et littérature, EA 3816) . Elle travaille sur l’écriture du vivant dans la littérature romanesque du XXème siècle franco-britannique.

—————-

Thibaud de Fortescu

Thibaud de Fortescu est agrégé, docteur en géographie et géopolitique (CRAG, Université Paris 8). Enseignant dans le secondaire, ses recherches portent notamment sur les inégalités socio-spatiales, les questions relatives à l’intégration et à la ségrégation des populations immigrées, particulièrement dans le contexte espagnol.

——————

Lionel Francou

Lionel Francou est doctorant en sociologie au CriDIS (Centre de recherches interdisciplinaires Démocratie, Institutions, Subjectivité), Université catholique de Louvain. Boursier Anticipate (Innoviris), il est membre du comité de rédaction d’Émulations et de Lectures, ainsi que du comité de lecture d’Urbanités.

—————

Pierre-Amiel Giraud

Pierre-Amiel Giraud est doctorant en géographie à l’université Michel de Montaigne – Bordeaux 3, au sein du laboratoire ADESS. Il travaille sur les territorialités générées par les militants du logiciel libre et des données ouvertes en Aquitaine et au Québec.

———

Fabien Jeannier

Fabien Jeannier est professeur d’anglais au lycée Aristide Briand de Gap et docteur en civilisation britannique de l’université de Lyon. Ses travaux de recherche portent sur l’Écosse contemporaine et les politiques de régénération urbaine à Glasgow.

————–

Aude Le Gallou

Aude Le Gallou est étudiante en géographie Master 2 à l’Ecole Normale Supérieure d’Ulm et à l’université de Paris-Est Créteil. Elle travaille sur la perception de la mémoire de la RDA dans le paysage urbain de Berlin.

————–

Laurie Lepan

Laurie Lepan est docteure en géographie et tourisme (Université d’Angers et laboratoire ESO). Enseignante à l’UFR ITBS, elle est chercheuse-associée. Ses thématiques de recherche portent sur la relation entre le tourisme et la ville/métropole avec une entrée par les pratiques et itinéraires des touristes. Durant sa thèse, elle a particulièrement travaillé sur le cas de Paris.

————-

Eloïse Libourel

Eloïse Libourel est agrégée et doctorante en géographie à l’Université Paris-Est et travaille sur les corridors ferroviaires méditerranéens.

—————-

Romain Nguyen Van

Romain Nguyen Van est doctorant à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV), au sein du laboratoire VALE. Il travaille sur les inscriptions du capitalisme tardif dans la fiction anglaise contemporaine.

—————-

Clara Piolatto

Clara Piolatto est diplômée en architecture à Paris-Val de Seine et s’intéresse au lien entre territoire, discours et citoyenneté. Ses recherches portent sur l’hébergement d’urgence.

———

Alexandre Rigal

Alexandre Rigal est doctorant à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, au sein du laboratoire CEAT. Il travaille dans le projet Post-Car World sur les potentiels de changement dans les pratiques de mobilité et en particulier sur la créativité au sein de l’habitude.

—————

Justine Rochot

Justine Rochot est doctorante en sociologie au Centre d’Etudes sur la Chine Moderne et Contemporaine de l’EHESS. Elle travaille sur les mutations des normes sociales du bien-vieillir et sur l’évolution des politiques de prise en charge des personnes âgées en Chine urbaine contemporaine.

————-

Emmanuelle Ruiz

Emmanuelle Ruiz est agrégée de géographie et enseigne dans le secondaire dans l’académie de Nantes. Elle est auteur dans l’édition de manuels scolaires de géographie pour les lycéens.

————–

Zacharie Signoles-Beller

Zacharie Signoles-Beller est doctorant en Littérature française à l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Ses travaux portent sur les rapports entre presse et littérature dans l’entre-deux-guerres, et se concentrent sur les textes de Pierre Mac Orlan.

Comments are closed.

Scroll Up